Erwan Le Bot

Biographie

Né à Brest en 1973, Erwan Le Bot patiente jusqu’au baccalauréat et s’inscrit aux beaux-arts pour enfin laisser libre court à sa passion du dessin.
Le dessin, justement, qu’il ne pratique pas assez à son goût au sein de l’établissement brestois, l’amènera à intégrer l’atelier bande dessinée des beaux-arts d’Angoulême, ville qu’il arpente de long en large, carnet de croquis en main, jusqu’à l’obtention de son diplôme en 1997.

De retour dans la cité du ponant, il redécouvre sa ville d’un œil nouveau, et décide de l’arpenter de long en large, carnet de croquis en main, jusqu’à la publication d’un recueil de dessin inspiré du réseau de transports en commun. ( Arrêts sur Brest 2002 )
C’est aussi l’époque de la joyeuse aventure du fanzine « Le Violon Dingue » et du mensuel « Un autre finistère » dans lesquels il publie de courts récits en collaboration avec Kris.
Enraciné dans le quartier de l’Harteloire, il s’évade momentanément, carnet de croquis en main, vers quelques résidences initiées par le réseau des villes d’Art et d’histoire, qui lui feront arpenter, de long en large, les pittoresques ruelles de Saintes, d’Auxerre et de Dieppe…

Entre chaque escapade, il en profite pour diversifier ses techniques, ses outils, ses supports, il aborde la couleur, dessine sur des Post-its, et peint une ville à distance par le biais d’internet ( Manchesterbybed )…
Le festival des carnets de voyages « Ici & Ailleurs » lui permet d’exposer ces différentes expériences graphiques, et il s’amarine définitivement à Brest en devenant professeur d’arts plastiques au collège des iles du ponant.

Pour la revue « Casiers », Erwan pose son carnet de croquis et revient vers le monde de la bande dessinée. Il s’associe avec Malo pour revivre le Brest de la fin du premier conflit mondial, au moment du réembarquement du contingent américain.
Entre la gestation d’un projet au long cour et quelques allers-retours, parfois mouvementés, vers l’ile d’ Ouessant, ce sera aussi l’occasion de retrouver ses « vieux compagnons » du « Violon Dingue »…

Galerie

Participations dans Casiers :

Numéro # 1 (2016)
Numéro # 2 (2017)